L’architecte Anne-cécile Comar

L’architecte Anne-cécile Comar

L’architecte Anne Cécile Comar a fondé l’Atelier du Pont avec Philippe Croisier et Stéphane Pertusier en 1997. Passionnée par la structure et l’organisation de l’espace, elle maîtrise l’étonnante synthèse de la rigueur masculine et du charme féminin. Interview.

ac-comar

Par quoi faut-il commencer?

Avant tout, supprimer les portes pour créer des perspectives, de la fluidité.

Quels sont vos secrets?

On néglige souvent le plafond. Le peindre ou l’orner d’un grand motif donne du caractère à la pièce. Côté couleurs, je privilégie les teintes sourdes comme le gris cendré, le vert mousse, l’aubergine, réveillés par des touches de jaune ou de vert. Pour les matières, j’aime marier le drap de laine, la flanelle et le velours à l’Inox poli miroir et au bois – le noyer est chaleureux, les essences claires sont douces et reposantes. Aux murs, je choisis une peinture mate et je souligne les portes et fenêtres avec de la laque brillante. Je réserve le papier peint aux pièces annexes.

Au sol, j’opte pour un parquet de qualité, finition huilée pour l’aspect naturel. Mais je préfère une belle moquette en bambou – au velouté digne de la soie pour un prix raisonnable à un parquet flottant qui sonne creux.

La clef de la réussite?

La lumière! Multiplier les points lumineux et prévoir des variateurs. Gare aux suspensions qui donnent mauvaise mine.

La fausse note à éviter?

Des meubles tous de la même enseigne. Une astuce?
Habiller une embrasure ou une cheminée avec des panneaux d’Inox poli miroir. Cela crée un jeu de reflets qui dynamise le décor.

Laisser un commentaire

Haut