Comment peindre un plafond ?

Comment peindre un plafond ?

Peindre correctement son plafond et sans traces est sans doute un casse-tête pour tous ceux qui ont envie de rafraîchir leur intérieur. Il est néanmoins délicat à réussir sans laisser de traces. Il faut forcément disposer d’une méthode de travail efficace et du matériel adéquat pour peindre un plafond correctement. Vous devez notamment prendre des précautions pour protéger vos murs et aussi le sol, préparer la surface du plafond à peindre et surtout éviter de perdre beaucoup de peinture. Nous vous proposons ici toutes les étapes essentielles pour que votre travail soit comme celui d’un professionnel.

Le matériel

Il est important sinon essentiel de bien choisir sa peinture. Des peintures spéciales existent pour votre plafond. Elle peut être glycéros ou acrylique, mates ou lustrée. Ainsi, elle pourra camoufler aisément les imperfections et conservera aussi l’avantage de ne point goutter. Il vous faut aussi le bon matériel. Outre la peinture adéquate pour plafond, vous aurez besoin nécessairement d’une ou de deux bâches de protection, d’un escabeau ou d’une échelle pour monter et atteindre facilement le plafond.

materiel peinture

Aussi, d’un kit de nettoyage comprenant entre autres une éponge, une bassine, un chiffon propre et un produit vaisselle. Vous aurez également besoin d’un bac à peinture avec grille d’essorage, d’un rouleau anti-gouttes à poils courts et épais avec perche télescopique, d’un pinceau large pour les finitions, d’un ruban adhésif de masquage large, d’un pinceau plat, d’une tenue qui ne craint absolument rien et de gants.

Par quoi démarrer ?

Avant de commencer à peindre un plafond, il faut protéger la pièce. Ce qui est conseillé est de faire la peinture dans une pièce vidée de ses meubles ou de ses appareils. Vous aurez ensuite à recouvrir le sol de la bâche de protection tout en la fixant, grâce à du ruban adhésif. Si vous avez des meubles massifs et difficiles à bouger, prévoyez plusieurs bâches afin de les recouvrir aussi. Pensez aussi a protégez vos moulures, fenêtres et plinthes.

Après avoir protégé tout ce qui doit l’être dans la pièce, il faut ensuite nettoyer et préparer le plafond, afin d’éviter d’accrocher des poussières quand vous aurez entamé la peinture. Lavez votre plafond à l’eau savonneuse et nettoyez-le avec soin en patientant qu’il se sèche totalement avant de le peindre. Il faut aussi veiller à reboucher les potentiels trous et fissures sur votre mur avant de commencer.

Quelle peinture : acrylique ou glycéro ?

Deux grandes familles de peinture que sont les peintures acryliques et glycérophtaliques, il faut savoir celle qui convient le mieux à votre plafond. La peinture acrylique est la plus utilisée car possédant des qualités écologiques certaines en raison de l’absence de solvant dans sa composition.

peinture blanche

La peinture glycérophtalique est faite à base d’huile de lin et contient beaucoup de solvants. Les deux peuvent s’appliquer sur tous les supports. Pour votre plafond, la peinture glycéro sera la mieux adaptée, en raison de son pouvoir couvrant, mais pour éviter son caractère nocif, la peinture acrylique reste la meilleure option.

Démarrer la peinture de son plafond

Vous devez démarrer la peinture par les bords du plafond. Utilisez pour cela un pinceau. Dès que les bords et les zones délicates seront badigeonnés, vous pouvez peindre le plafond par bandes parallèles, à l’aide du rouleau. Prenez soin de toujours procéder par zone limitée en suivant le sens de la lumière. Veillez à ne jamais repasser sur une zone peinte tant qu’elle n’est pas sèche. Sachez aussi que la majorité des peintures demandent une sous-couche, puis deux couches. Il faudra alors laisser sécher entre chaque application, quel que soit le temps que cela prend.

Comment peindre un plafond ?
Votre Avis

Laisser un commentaire

Haut